Plan de paysage éolien
Département des Ardennes (08)

Sous l’impulsion du paysagiste-conseil de l’Etat Sylvain Flippo, le département des Ardennes a été l’un des premiers à se doter d’un document de cadrage du développement éolien au regard des enjeux strictement paysagers.

L’étude a certes pris en considération les autres contraintes à l’implantation d’éoliennes, mais plutôt que de définir des zones favorables résultantes de l’absence de contraintes, nous nous sommes attachés à analyser la capacité du paysage à accueilir des aérogénérateurs de grandes dimensions.

L’étude a tout d’abord consisté à redéfinir les entités paysagères départementales au regard de la problématique éoliennes. Puis à préciser, pour chaque entité, en quoi ses caractéristiques sont ou ne sont pas favorables à l’implantation d’éoliennes.

Chaque entité paysagère à fait l’objet de préconisations d’implantations. Des simulations d’insertions ont permis de tester et d’illustrer les recommandations.

Jusqu’à l’approbation du SRCAE en 2014, la carte des zones favorables et des zones sensibles a servi de référence au développement éolien dans le département.

Maître d’ouvrage
DDT des Ardennes

Équipe
Airelle
Champ Libre
 

Date de livraison
2008

Simulations d’insertion dans l’unité
paysagère de la Grande Champagne
Cartographie des unités paysagères
Les préconisations
d’implantations découlent
de l’analyse des perceptions
de l’unité paysagère
La crête Sommauthe, un paysage
identitaire et patrimonial sensible
aux effets de domination
Simulation d’insertion
Synthèse des recommandations
par entité paysagère
Cartographie des contraintes
et des sensibilités de l’entité
paysagère de Grande Champagne